4e révolution industrielle et l'égalité des genres

La 4e révolution industrielle est à notre porte, quel est son impact sur l’égalité des genres?

La quatrième révolution industrielle est à notre porte, celle qui voit l'ensemble des innovations bouleverser actuellement nos économies. Les changements s'appuient sur les technologies numériques (digitalisation, robotisation, Big Data) mais également sur une transformation des moyens de production, de distribution et d'accès aux biens et services.

De nouveaux marchés s'ouvrent, de nouvelles perspectives se dessinent, mais on voit poindre aussi des risques, notamment en termes d'emploi.

A l'horizon 2020, le numérique pourrait supprimer jusqu'à 5 millions d'emplois dans les quinze principales puissances économiques mondiales. Selon le rapport du Forum économique mondial (WEF) sur le « Futur des emplois », cette « quatrième révolution industrielle », devrait entraîner la création de 2,1 millions d'emplois nouveaux en cinq ans, mais aussi la destruction de 7,1 millions de postes « en raison des sureffectifs, de l'automatisation et de la désintermédiation» des emplois.

« L’impact de l’automatisation accrue dans le sillage de la quatrième révolution industrielle ne sera probablement pas uniquement économique mais également humain. Dans ce contexte, nous devons créer un monde dans lequel les contributions et les idéaux des femmes sont reconnus au même titre que ceux des hommes. La parité hommes-femmes dans nos modes de pensée et nos actions sera déterminante afin de garantir que l’avenir se fasse au service de l’humanité et non au détriment de celle-ci », affirme Klaus Schwab, fondateur et président du WEF.

Cette quatrième révolution industrielle est une opportunité pour réduire le gender gap par une redéfinition de notre modèle d’industrie et un appel à la prise de conscience des entreprises de l’importance d’une égalité des genres propice à la croissance. En plus d’une promotion de l’égalité des chances basée sur les valeurs, il existe un impératif économique pour intégrer plus les femmes dans le monde professionnel, ce que le WEF démontre en détails dans son rapport « The Industry Gender Gap » publié en début d’année. Mentorat et coaching, transparence sur les initiatives liées l'égalité des genres sur le lieu de travail, amélioration des conditions propices à un équilibre entre vie professionnelle et privée, leadership et investissement sur la diversité au bureau sont autant d'éléments à mettre en place dans toutes les industries.